04 mars 2013

Doigts aux sucres colorés

Un rouleau de pâte feuilletée
Sucre cristallisé de couleur (rouge, bleu, jaune...)
Sucre glace

Le sucre cristallisé de couleur se trouve dans les épiceries fines ou sur le Net...

HAPPY_SUGAR

Dérouler la pâte feuilletée
La parsemer de sucre cristallisé de couleur
Passer dessus le rouleau à pâtisserie pour incruster les grains dans la pâte.

Découper des bandes de 1cm de large
Retailler ces bandes sur 10 cm de longueur

Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulférisé
Mettre dans le four (220°C - Th.7/8)
15 minutes

Disposer dans des verres et poudrer de sucre glace.

Ces gâteaux se conservent bien dans une boite hermétique.

Doigts sucrés

 

Posté par MamiNet à 16:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


28 juillet 2010

Taboulé de saumon cru aux baies rouges



C'est l'été.... le temps des pique-niques....

du  barbecue.....  de la plancha...

très à la mode cette année....

Alors pour accompagner ces repas décontractés

ou tout simplement pour un diner vite-fait !

(A la place des pizzas !)






Taboulé de saumon cru

aux baies rouges



Ingrédients :

800px_Bulgur2


Boulghour fin
Pavé de saumon
Tomates cerises
Oignons rouges
Citrons
Jus d’orange fraîchement pressé
Roquette
Coriandre fraîche
Noisettes
Raisins secs
Myrtilles
Groseilles
Pastèque jaune
Carvi
Huile d’olive


1/ Placer le boulghour en pluie dans un saladier.


L’arroser de jus d’orange fraîchement pressé


pour le faire gonfler pendant au moins 45 minutes.

Verser les raisins secs.

Ajouter un filet d’huile d’olive.

080507115251


Saler, poivrer.


2/ Découper le saumon en petits dés.

tartare_saumon_2


Ajouter 2 citrons pressés.

Ajouter un filet d’huile d’olive.

Ajouter la coriandre fraîche hachée.

coriandre


Ajouter une poignée de roquette,

une cuillère à café de carvi.

Ajouter les myrtilles

bol_myrtilles_1


et les groseilles.

Poivrer et mélanger le tout.

groseilles



3/ Ajouter l’oignon rouge coupé en dés.

Ajouter le citron pressé,

les tomates cerises

et la pastèque jaune coupée en morceaux

ainsi que quelques noisettes.


4/ Mélanger la salade et le boulghour.

Saler et poivrer à votre convenance....

Ajouter un filet d’huile d’olive.


ET DEGUSTEZ !



d9b3eeb6_c52f_4084_9d94_c483bda5098d



D'après une recette entendue sur France 2
Photos du Net.

Posté par MamiNet à 17:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juin 2010

Un Diner sûrement parfait !

TARTARE DE THON

Tartare_de_thon_300x205

CHEZ MMERECETTES

CLIQUEZ ICI !

000000000000

ESCALOPES DE VEAU A L'ORANGE

t_Escalopes_de_veau___l_orange

LES GOURMANDISES DE SYLVIE

CLIQUEZ ICI !

000000000000

CLAFOUTIS AUX POMMES ET MASCARPONE

clafoutis_aux_pommes_et_mascarpone

MES PETITS BONHEURS

CLIQUEZ ICI !

000000000000

Posté par MamiNet à 17:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mai 2010

Danettes et fruits rouges.

La ronde des fruits rouges.....

Ils arrivent ces fruits ! : fraises... framboises.... et groseilles....

640_fraise_joyeuse

Voici un dessert façile à faire et qui sera bien apprécié...

galette_bretonne

20 cl de crème fleurette, 1 barquette de framboises,

1 barquette de fraises, 1 barquette de groseilles,

1 paquet de galettes bretonnes,

4 c.à soupe de gelée de groseille,

1 c.à soupe de kirsch,

1 c.à café de sucre en poudre -

3 Danettes à la vanille  -

six verres à whisky droits.

3045320001679

Mettre un grand bol au réfrigérateur.

Nettoyer tous les fruits,

Couper les fraises en morceaux,

Egrener les groseilles,

Les mélanger dans un saladier

avec une c.à café de sucre -

Emietter grossièrement les galettes bretonnes,

Les arroser de kirsch -

Faire fondre la gelée de groseille sur feu doux,

A répartir équitablement au fond des six verres -

Recouvrir des galettes émiettées

et de la salade de fruits rouges -

Verser les Danetttes dans un saladier -

sortir le bol du réfrigérateur,

y verser la crème fleurette bien froide

et la fouetter en chantilly,

l'incorporer aux Danette délicatement,

Déposer cette crème légère sur les fruits -

Piquer d'un biscuit aux amandes.....

5_picture1

Posté par MamiNet à 15:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 avril 2010

Autour de la coquille Saint-Jacques....

La coquille Saint-Jacques  est très appréciée pour sa chair, très riche en fer.

450px_Coquilles_Saint_Jacques

Les Français (Les seuls ??...) mangent aussi sa glande génitale,

appelée corail en gastronomie.

Celui-ci est constitué de deux parties :
l'une mâle, blanc ivoire (à ne pas confondre avec le pied) ;
l'autre femelle, rouge orangé..

À l'état sauvage, elle peut vivre une vingtaine d'années.....

Sa coquille est l'emblème :

- du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle (en l'honneur de saint Jacques le Majeur)

Saint_Jacques_le_Majeur

SantiagoMatamoros


Au  départ du  Puy-en-Velay
:

d_part_LE_PUYS

sortie_cath_drale

chemin_compostelle_1_006

dentelle_copie

- De la société pétrolière Shell ;

- De Vénus, qui l'utilisa comme nef lorsqu'elle naquit.

800px_Sandro_Botticelli_046

COQUILLES SAINT-JACQUES

A LA FONDUE DE POIREAUX.

Pour 2 personnes :

6 coquilles Saint-Jacques
1 gros poireau
20 cl de vin blanc
10 cl de fumet de poisson
2 à 3 cuillères à soupe de crème fraîche
30 g de beurre
1 cuillère à soupe de moutarde forte
Riz blanc
3 échalotes
4 brins de persil
4 brins de ciboulette
sel, poivre



Laver, éplucher et détailler
les blancs de poireaux en lanières.
Peler et hacher les échalotes.

.Faire fondre le beurre et saisir les poireaux et les échalotes.

Dans une cocotte,
diluer la moutarde avec le vin blanc

et le fumet de poisson.
Ajouter les blancs de poireaux et les échalotes.

Laisser mijoter à feu très doux pendant une vingtaine de minutes

Faire cuire du riz blanc....

Préparer les noix de Saint-Jacques :

Enlever la partie noire
et les ébarber car cette partie est caoutchouteuse.

Les éponger sur du papier absorbant.
Les poivrer sur les deux faces,

Les passer légèrement dans la farine....

Faire chauffer du beurre dans une poêle
et faire revenir rapidement les coquilles
sur chaque face......

Mélanger la crème fraîche au contenu de la cocotte....

Mélanger le riz avec une partie de la sauce....
Remplir  un emporte-pièce,

311cwcCpkzL__SS500_
Déposer sur chaque assiette.

Mettre les coquilles autour,
Napper de sauce.

Décorer de persil et de ciboulette.

DEGUSTER sans attendre.

noix_de_st_jacques

Photos : Monette
et  Wikipédia.

Posté par MamiNet à 17:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


18 janvier 2010

A LA NOIX ! (Karidopita me limoni)

NOIX

Gâteau aux noix et au citron

aussi bon que celui qu'on déguste en GRECE !

(Karidopita me limoni)

(Pour 6 à 8 personnes)

200 g de farine
4 œufs
125 g de beurre mou
200 g de sucre en poudre
1 cuillère à café de levure
250 g de noix décortiquées

4_janvier_2008_009

Pour le sirop :
250 g de sucre
40 cl d’eau
1 citron
1 bâton de cannelle

Préparation :

Préchauffez le four à 160 °C (th.5).

Séparez les jaunes des blancs d’œufs.

Battez le beurre ramolli avec le sucre.

Ajoutez les jaunes d’œufs un à un

tout en fouettant la préparation.

Versez en pluie fine la farine et la levure,

puis incorporez les noix grossièrement hachées

et le zeste du citron.

Montez les blancs en neige,

mélangez-les avec la préparation

puis versez dans un moule préalablement beurré.

Faites cuire pendant 40 à 45 minutes

(vérifiez la cuisson avec une aiguille, qui doit ressortir lisse)

Pendant ce temps, préparez le sirop.

Dans une casserole, mettez l’eau, le sucre,

le bâton de cannelle et le jus du citron

et faites cuire à feu moyen pendant 15 bonnes minutes.

Sortez le gâteau du four

et versez dessus le sirop FROID puis démoulez le gâteau.

4_janvier_2008_010

Et, croyez moi !

Bien qu'A LA NOIX , cette recette n'est pas sans intérêt....

77

NOIX :  ce nom, à l'origine, désignait toute sorte de fruits

à écales, à amandes.

Aujourdh'ui, on précise : noix de pécan, noix de cajou ... etc.....

Au 16 ème siècle on "jouait aux noix" ...

un  jeu analogue à celui des osselets .....

symbole d'enfance......

et on "délaissait les noix" en abordant l'adolescence ...

Ce mot noix a longtemps aussi déigné l

e ressort d'un fusil ou une partie d'arbalète,

d'un rouet, un robinet, par analogie de forme...

Mais c'est vers 1900 que l'expression "A LA NOIX" 

est apparue chez Aristide Bruant ......

pour signifier ... sans intérêt, sans valeur.....

A la noix  de coco !

Le "de coco" ne serait qu'un ajout postérieur

fait par plaisanterie......la noix de coco

n'ayant jamais été particulièrement méprisée......

"Selon Émile Chautard, dans "La vie étrange de l'argot",

cette expression pourrait être une déformation de "alénois"

qu'on trouvait dans l'expression "cresson alénois",

qui désignait une variété de cresson amer et piquant

employé pour relever les salades.

Cette déformation aurait donné naissance

à la locution "salade à la noix"

ou salade très âcre.......puis à la noix.....

aurait désigné une chose mauvaise, au figuré."

Les rudes Poilus de la Grande Guerre

s'appelaient entre eux "vieilles noix"

avec une affection bourrue,

et l'expression a franchi des décennies puisqu'en 1947,

Jean-Paul Sartre l'utilise dans "Les jeux sont faits"

" Paulo se tourne vers Pierre :

" Tu m'as fait peur, vieille noix ... J'ai bien cru qu'ils t'avaient eu."

4_janvier_2008_018

Savez-vous qu'une cuisse de noix est chacun des quartiers du cerneau ?

monett10

Posté par MamiNet à 18:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 novembre 2009

Le pot au feu, c'est pas sorcier !

Voilà le week-end... un temps un peu frais et pluvieux....

Pas trop envie de cuisiner des recettes sophistiquées....

Que diriez-vous d'un bon pot-au-feu ?

Son mérite ? il cuit tout seul...

Il fournit à la fois un potage (le bouillon), de la viande, et des légumes...Avec un p'tit dessert c'est parfait....une salade de fruits.... l'occasion de sortir sa jolie vaisselle !

salade_de_fruits

Bon, il y a tout de même des légumes à préparer....

Autrefois c'était le repas du pauvre..... LE POT AU FEU....

L'histoire même de ce nom est ancienne.

Au XIIème siècle, le pot désigne un récipient de ménage destiné à contenir liquides et aliments.

Un siècle plus tard environ, en cuisine, le mot pot désigne une marmite dans laquelle on fait bouillir la viande.

Le terme viande en pot, qualifie dés la fin du XIIIème siècle, un aliment bouilli avec de l'eau en opposition à un aliment rôti.

Le terme pot-au-feu est une extension de l'ancien nom du récipient : pot a fu, pot à feu, marmite pour la viande.

Pourquoi le pot-au-feu français se distingue des autres pays  ?

Tout simplement parce que, ailleurs, on grille, on fait rôtir les viandes, on les prépare éventuellement en ragoût, mais on ne les fait pas bouillir dans de l'eau avec des légumes pour en retirer le suc.

La marmite est là.....

Voici ma recette :

potaufeu

2 kgs de viande de boeuf : plates côtes, tranche, gite à la noix
quelques os et un bel os à moelle

légumes : 500 grs de carottes - 250 grs de navets - 6 poireaux - 100 grs de panais -une branche de céleri - un gros oignons piqué de 3 ou 4 clous de girofe - un bouquet garni (persil,thym,laurier) - sel - poivre -1 kg de pommes de terre.1 litre d'eau par 500 grs de viande.

pot_au_feu

Maintenant un problème crucial afférant à la cuisson de la viande.

Doit-on la mettre à l'eau froide ou à l'eau chaude?

Les viandes mises à l'eau froide donneront un très bon bouillon, mais elles seront moins succulentes.

En revanche, plongées dans de l'eau bouillante, elles seront goûteuses, mais le bouillon nettement moins bon.

A VOUS DE CHOISIR !

Aujourd'hui je privilégie les viandes.

Alors, les plonger dans l'au bouillante, avec os et sel, oignon, bouquet garni, poivre....

Ecumer.

Mettre alors tous les légumes épluchés et lavés (sauf les pommes de terre, que je fais cuire à part à la vapeur) et l'os à moelle


faire bouillir  et laisser mijoter à petit feu pendant trois heures environ.

Servez la viande entourée de tous les légumes, avec de la moutarde, du gros sel, des cornichons.

539w.

.La moelle de l'os sera tartinée sur des petites tranches de pain grillé.

. Accompagnez d'un petit bol de bouillon  recouvrant quelques croutons grillés, parsemés de comté  rapé.

un_bol_super

.

Pour gagner du temps, servez-vous de votre cocotte-minute !

30866407km6

« Quand elle s'asseyait, pour dîner, devant la table ronde couverte d'une nappe de trois jours, en face de son mari qui découvrait la soupière en déclarant d'un air enchanté: «Ah! le bon pot-au-feu! je ne sais rien de meilleur que cela», elle songeait aux dîners fins, aux argenteries reluisantes, aux tapisseries peuplant les murailles de personnages anciens et d'oiseaux étranges au milieu d'une forêt de féerie; elle songeait aux plats exquis servis en des vaisselles merveilleuses, aux galanteries chuchotées et écoutées avec un sourire de sphinx, tout en mangeant la chair rose d'une truite ou des ailes de gélinotte. » (Maupassant La parure 1884).


Dany Jolls Le Pot-au-feu
envoyé par tahitiansunset. - Clip, interview et concert.

.

Posté par MamiNet à 21:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2009

Caponata ou canapota ?

Caponata ou canapota ?

Qu'importe ! ce plat est délicieux !

PLAT_SICILIEN

On entend souvent que ses origines remontent à la cuisine arabe, mais en fait, c’est un plat typiquement sicilien........

"A table, on oublie les ennuis"

(Proverbe sicilien)

L'été se prolonge par ces belles journées ensoleillées....
Les légumes colorés et plein de vitamines de cette recette, sont encore sur les étals du marché...

LEGUMES

Mettons les à notre menu....

Ingrédients :
Pour 8 personnes

600 g d’aubergines
600 g de poivrons verts
2 oignons
4 tomates
150 g d’olives vertes dénoyautées
60 g de câpres
1 côte de céleri
2 cuillères à soupe de vinaigre de vin
1 demi-verre d’eau
2 cuillères à soupe de sucre en poudre
5 cuillères à soupe de d’huile d’olive
Sel fin et poivre du moulin

Préparation :

Lavez les aubergines sans les éplucher.
Coupez-les en petits dés de 1 cm de côté environ.
Mettez-les dans une passoire, saupoudrez légèrement de sel
et laissez dégorgez pendant une heure.

Après dégorgement, lavez-les à l’eau courante,
épongez-les,
puis faites-les revenir 15 minutes à feu vif
dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.
Salez, poivrez.
Réservez.

Lavez les poivrons,
épluchez-les grossièrement avec un couteau économe.
Ouvrez chacun en deux, ôtez les graines et le filament blanc,
coupez en lanières d’environ 1 cm de large,
puis faites-les revenir 15 minutes
dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
Réservez.

POIVRONS

Rajoutez si nécessaire un peu d’huile dans la poêle
et faites revenir les oignons coupés en fines lamelles.
Ils doivent rester blonds pendant toute la cuisson.

Lorsque l’oignon est bien fondu,
ajoutez les tomates pelées, épépinées
et coupées en morceaux.
Quand l’ensemble est souple et fondu,
ajoutez les olives, les câpres
et la côte de céleri coupée en petits dés.
Mélangez.

Ajoutez ensuite les aubergines
et les poivrons et remuez l’ensemble pendant 5 minutes environ
avec un peu d’huile si nécessaire.

Ajoutez le mélange du vinaigre, d’un demi-verre d’eau et du sucre.
Versez dans le plat,
remuez et mettez la préparation au frais pendant 24 heures.

Se plat se conserve au frais

2 à 3 jours et se mange froid

Plus il attend, meilleur il est.

PLAT_TERMINE

Posté par MamiNet à 22:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juillet 2009

Cake aux citrons

cake

MON CAKE AUX CITRONS


Ingrédients :

150 g de beurre
150 g de sucre semoule
3 oeufs
un sachet de sucre vanillé
200  g de farine
1 sachet de levure chimique
1/2 cuil. à café de sel
Le zeste et le jus de 1 citron non traité
1 citron pour déco

Préparation :

Fouettez le beurre et le sucre en mousse

Ajoutez petit à petit les oeufs battus avec le sucre  vanillé

Incorporez la farine tamisée avec la levure et le sel
Ajoutez le zeste râpé et le jus de citron

Versez la pâte dans un moule à cake,

Décorez avec quelques tranches du citron coupées fines...

Saupoudrez d'un peu de sucre avec quelques gouttes de citron...

puis faites cuire votre cake au citron, à 180°C, pendant 45 min environ .... une lame plantée au coeur de la pâte doit ressortir propre

Patientez 15 min, puis démoulez votre cake au citron sur une grille

citron

A dégustez avec une tasse de thé, même de café....

Pour le dessert avec une glace.....

douceur

DIVERS_2009_025

Déjà bien entamé ! le cake !!!

.....

Posté par MamiNet à 17:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2009

La rhubarbe... en tarte !

Connaissez-vous la rhubarbe ? Moi je connaissais.... mais je n'ai fait cette tarte que très rarement....

Alors, très récemment, je l'ai faite.... et le résultat a été très apprécié....gigasmiley_com_japonais_01_104

RHUBARBE

Mesurant jusqu'à un mètre de hauteur, la rhubarbe est originaire d'Asie. Les Chinois et les Russes l'utilisent depuis près de 5 000 ans pour ses propriétés curatives.

Elle n'a franchi les frontières européennes qu'au 18ème siècle, les Anglais furent les premiers à oser se servir dans leur cuisine de cette belle plante d'ornement.

Officiellement classée parmi les fruits par la Direction des Douanes de New York en 1947 à cause de son utilisation sucrée, elle n'en demeure pas moins légume dans les livres de botaniques

800px_Rheum_rhabarbarum_2006_04_27_uellue

Les variétés rouge carmin de rhubarbe sont plus tendres que les vertes...

Alors, essayez cette recette !

TARTE

-  Pâte  sablée

300 g de farine, 2 cuillères à soupe d'huile, 2 cuillères à soupe de lait, 2 cuillères à soupe de sucre, 125 g de beurre mou, 1 jaune d'oeuf (garder le blanc pour la garniture)

  Mélanger la farine, le sucre, le beurre ramolli, ajouter le jaune d' oeuf , l'huile et le lait. malaxer , bien rajouter un peu de farine si nécessaire pour que la pate ne colle plus aux doigts.

Placer la boule de pâte au frais , 1 heure environ.

- Garniture :

- 1 kg de rhubarbe
- 2 oeufs + le blanc
- 20 cl de crème fraiche épaisse
- un peu de lait
- 1 sachet de sucre vanillé
- 150 g de sucre (50g de sucre pour la macération,environ 100 g de sucre dans le flan)
- 1 cuillère à soupe de maïzena

Laver les tiges, puis les éplucher 1 peau sur 2 (les 2 peaux gardées rendent la rhubarbe moins acide).


Couper les tiges en bâtonnets de 2 cm de long après avoir fendu la tige en 2 ou 4 selon sa grosseur,
Les blanchir deux minutes.... Les mettre dans une passoire...


Les saupoudrer de sucre et les laisser macérer 1 heure  ou  la veille.

Etaler la pâte à la main dans un moule à manqué avec revêtement anti adhésif.

Disposer les tronçons de rhubarbe sur la pâte.

Dans un saladier , battre les oeufs plus le blanc avec le sucre , ajouter la maïzena, puis le lait et la crème en mélangeant bien.
Garnir la tarte.

La mettre au four (225°) 30 à 40 minutes....la crème ne doit plus être liquide.

La démouler avec précaution une fois refroidie...

DEUX

Une variante : faire une meringue et l'étaler sur la tarte quelques minutes avant la fin de cuisson....
Les gourmets apprécient car l'acidulé de la rhubarbe est adouci par le sucre de la meringue....

h1934

Posté par MamiNet à 14:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,