NOIX

Gâteau aux noix et au citron

aussi bon que celui qu'on déguste en GRECE !

(Karidopita me limoni)

(Pour 6 à 8 personnes)

200 g de farine
4 œufs
125 g de beurre mou
200 g de sucre en poudre
1 cuillère à café de levure
250 g de noix décortiquées

4_janvier_2008_009

Pour le sirop :
250 g de sucre
40 cl d’eau
1 citron
1 bâton de cannelle

Préparation :

Préchauffez le four à 160 °C (th.5).

Séparez les jaunes des blancs d’œufs.

Battez le beurre ramolli avec le sucre.

Ajoutez les jaunes d’œufs un à un

tout en fouettant la préparation.

Versez en pluie fine la farine et la levure,

puis incorporez les noix grossièrement hachées

et le zeste du citron.

Montez les blancs en neige,

mélangez-les avec la préparation

puis versez dans un moule préalablement beurré.

Faites cuire pendant 40 à 45 minutes

(vérifiez la cuisson avec une aiguille, qui doit ressortir lisse)

Pendant ce temps, préparez le sirop.

Dans une casserole, mettez l’eau, le sucre,

le bâton de cannelle et le jus du citron

et faites cuire à feu moyen pendant 15 bonnes minutes.

Sortez le gâteau du four

et versez dessus le sirop FROID puis démoulez le gâteau.

4_janvier_2008_010

Et, croyez moi !

Bien qu'A LA NOIX , cette recette n'est pas sans intérêt....

77

NOIX :  ce nom, à l'origine, désignait toute sorte de fruits

à écales, à amandes.

Aujourdh'ui, on précise : noix de pécan, noix de cajou ... etc.....

Au 16 ème siècle on "jouait aux noix" ...

un  jeu analogue à celui des osselets .....

symbole d'enfance......

et on "délaissait les noix" en abordant l'adolescence ...

Ce mot noix a longtemps aussi déigné l

e ressort d'un fusil ou une partie d'arbalète,

d'un rouet, un robinet, par analogie de forme...

Mais c'est vers 1900 que l'expression "A LA NOIX" 

est apparue chez Aristide Bruant ......

pour signifier ... sans intérêt, sans valeur.....

A la noix  de coco !

Le "de coco" ne serait qu'un ajout postérieur

fait par plaisanterie......la noix de coco

n'ayant jamais été particulièrement méprisée......

"Selon Émile Chautard, dans "La vie étrange de l'argot",

cette expression pourrait être une déformation de "alénois"

qu'on trouvait dans l'expression "cresson alénois",

qui désignait une variété de cresson amer et piquant

employé pour relever les salades.

Cette déformation aurait donné naissance

à la locution "salade à la noix"

ou salade très âcre.......puis à la noix.....

aurait désigné une chose mauvaise, au figuré."

Les rudes Poilus de la Grande Guerre

s'appelaient entre eux "vieilles noix"

avec une affection bourrue,

et l'expression a franchi des décennies puisqu'en 1947,

Jean-Paul Sartre l'utilise dans "Les jeux sont faits"

" Paulo se tourne vers Pierre :

" Tu m'as fait peur, vieille noix ... J'ai bien cru qu'ils t'avaient eu."

4_janvier_2008_018

Savez-vous qu'une cuisse de noix est chacun des quartiers du cerneau ?

monett10